00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

Né le 17 février 1973 à Ségou, Aguibou Bouaré est un juriste d’affaire sorti de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) en 1996. Depuis cette date, Aguibou Bouaré poursuit sa riche carrière dans différents domaines du Droit : droit des affaires, droit bancaire, droit du financement, droit du travail, droit foncier et immobilier, et bien évidemment, droit de l’Homme.

Aujourd’hui Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, le juriste de banque dispose de tous les ressorts pour réussir son mandat de Défenseur des droits humains. Entre sa longue expérience de juriste et le capital humain acquis en tant que syndicaliste, l’homme puise les ressources nécessaires pour conduire les destinées de la commission nationale des droits de l’homme, à la fois une structure hautement stratégique dans le contexte de crise sécuritaire et transversale en raison des missions à elle assignées.

L’expertise de M. Bouaré est fortement recommandée dans le milieu bancaire au Mali. De 2005 à 2009, il a occupé les fonctions de Juge Consulaire près le Tribunal du Commerce de Bamako. De 2009 jusqu’à 2014, il fut directeur des Affaires Juridiques et Chef de Département Juridique à la BHM. De 2014 à 2016, il a été Conseiller Spécial du Directeur de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-sa). Aguibou Bouaré est sortît Major de promotion en 2011 pour l’obtention d’un diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Droit des Affaires et Fiscalité. Il a enseigné durant 8 ans au niveau de l’Enseignement Supérieur. Depuis 2010, il est consultant en Droit des Affaires et très sollicité par les établissements bancaires, les sociétés financières et autres entreprises.

Du haut de ses 23 années d’expérience, l’actuel président de la CNDH est un juriste chevronné qui a marqué son empreinte à l’élaboration de plus d’une quinzaine de réformes au Mali. Il a participé aux travaux de relecture de nombreux textes au Mali, notamment le Code du travail, le Code de prévoyance sociale, le cadre organique du Conseil Economique, Social et Culturel. Egalement, il a participé à l’élaboration du projet de loi sur la Promotion immobilière au Mali, de la loi sur le financement de l’habitat au Mali, ainsi que de la loi portant copropriété immobilière au Mali.

Il a mené diverses consultations, notamment sur « le régime juridique des permis d’occuper et des titres provisoires de propriété au Mali », « le financement des Coopératives d’habitat au Mali », « le mécanisme de garantie hypothécaire du Fonds de Garantie Hypothécaire du Mali ». Il a été par ailleurs, membre du Comité de Coordination du Suivi de l’Accord d’Alger pour la Paix, membre du Comité d’Orientation pour la mise en place du Centre de Conciliation et d’Arbitrage du Mali, membre du Conseil Supérieur du Travail du Mali et expert représentant les associations de consommateurs du Mali auprès de l’Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications/ TIC et Postes (AMRTP).