00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

Après la signature d’un protocole de partenariat entre la CNDH et Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC), les deux partenaires se sont retrouvés au siège de la CNDH pour une séance de travail en présence du Président de la CNDH, du Rapporteur Général Adjoint de la CNDH, du Secrétaire Général de la CNDH, de Messieurs Alassane Moussa SANOGO et Boubou DIALLO du DRC. L’objet de cette séance portait sur l’ébauche d’identification des activités/actions à réaliser dans le cadre du Projet M3 Migration Mixte dont DRC est porteur.

Au cours des discussions, Monsieur Moussa A. SANOGO (DRC) a exprimé les principales attentes de son organisation qui se résument entre autres :

– l’identification des personnes ressources aux niveaux national et régional ;

– la mise à disposition des rapports ;

– la mise en relation avec la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale, les états-majors ;

– la formulation des recommandations à l’endroit des autorités par la CNDH ;

– les actions de plaidoyers ;

– la participation de DRC à l’EPU (Examen Périodique Universel) ;

– le transfèrement à DRC des plaignants victimes de violations ou d’abus en lien avec la migration ;

– la formation des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans les régions de Mopti et Gao.

Le Président de la CNDH a promis la création au sein de son institution d’un Groupe de Travail spécialement dédié à la question de migration. Cette promesse a été vivement saluée par DRC.

A la fin de la rencontre, un comité restreint a été mis en place, qui se chargé de proposer un plan d’action assorti de calendrier.

A titre de rappel, le Projet Migration Mixte est construit autour de trois grands axes :

– l’assistance aux personnes en mouvement ;

– la réduction des risques de vulnérabilité ;

– la facilitation de l’accès des personnes migrantes.

La rédaction