00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

Dans le cadre du Projet d’appui aux forces de sécurité des pays membres de G5 Sahel pour la lutte contre l’impunité et le renforcement de leurs liens avec les populations une session de formation des personnels de la CNDH se tient du 08 au 10 juillet 2020 dans la salle de réunion de l’Hôtel Azalai à Bamako. Cette formation prépare les participants à l’identification et la gestion des cas et situations pertinents de violations des droits de l’homme ainsi que de procéder aux enquêtes, collectes de données, interviews, visites etc.

L’objectif principal de cet atelier de formation est de renforcer les capacités des personnels techniques de la CNDH. Spécifiquement, le présent atelier vise à renforcer les connaissances des participant(e)s sur les notions élémentaires en droits de l’homme; accroître les connaissances des participant(e)s sur le monitoring des droits de l’homme, les enquêtes, la collecte des données, interviews, entretiens en cas de violations et abus des droits de l’homme ; doter les participant(e)s d’outils de surveillance des droits de l’homme.

L’atelier se déroulera en trois jours, animé par les facilitateurs de la CNDH et de l’IDDH, il sera basé sur une approche à la fois théorique et pratique dans une démarche andragogique.

La session au profit de la CNDH réunit 20 participants du personnel de la CNDH. La CNDH veille à intégrer le genre aussi bien dans la désignation des participants que dans le contenu de la formation.

En qui concerne le contenu, un module sur le monitoring des violences sexuelles en lien avec le conflit sera également présenté.

Des outils de monitoring seront développés par la CNDH et mis à la disposition des bénéficiaires.

Créée par la Loi n° 2016-036 du 07 juillet 2016, la Commission Nationale des Droits de l’Homme est une autorité administrative qui a pour missions « la protection et la promotion des droits de l’homme ainsi que la prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ».

Elle comprend trois sous-commissions dont les sous-commissions protection des droits de l’homme et prévention de la torture.

En matière de protection des droits de l’homme, la CNDH à travers sa sous-commission « Protection des Droits de l’Homme », entreprend des enquêtes sur des questions de violations de droits de l’homme et d’adresser aux autorités compétentes des recommandations.

En matière de prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, la CNDH est chargée de faire des visites régulières ou inopinées dans les lieux de privation de liberté et tous autres lieux où des personnes seraient détenues et de faire des recommandations à l’attention des autorités compétentes afin d’améliorer le traitement et la situation des personnes privées de liberté et de prévenir la torture et autres peines ou traitements cruels inhumains ou dégradants.

La présente activité s’inscrit dans une stratégie plus globale de renforcement des capacités opérationnelles de la CNDH conformément au Plan stratégique 2018-2020. Sur financement de l’UE, elle est réalisée dans le cadre du projet de partenariat entre l’IDDH et la CNDH intitulé « Appui aux forces de sécurité des pays membres de G5 Sahel pour la lutte contre l’impunité et le renforcement de leurs liens avec les populations ».

La rédaction