00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

Le vendredi 17 juillet, une délégation de la CNDH conduite par son Président M. Aguibou BOUARE a rencontré la mission de la CEDEAO séjournant à Bamako, dans le cadre d’une médiation, de la facilitation, en vue de trouver des solutions à la crise sociopolitique que le Mali traverse.

Les échanges entre les personnalités ont porté sur les propositions de pistes de solutions, notamment la recomposition de la Cour constitutionnelle par la désignation de nouveaux membres, après l’abrogation du décret de nomination des membres restants de ladite Cour. 

Le Président de la CNDH a salué cette mission de solidarité sous-régionale, remercié la délégation de la CEDEAO, avant de décliner la position de la CNDH autour de :

– La nécessité de mise en place d’un cadre de dialogue crédible et sincère entre les différentes composantes sociales du pays;

– l’option privilégiée de la stabilité institutionnelle et sociale, gage d’un meilleur respect des droits humains ;

– la lutte contre l’impunité, à travers l’ouverture d’enquêtes impartiales et approfondies sur les cas d’abus et de violations des droits humains, notamment les atteintes au droit à la vie.

Aguibou BOUARE a remis copie d’un mémorandum, résumant les grandes lignes des propositions de l’Institution Nationale des Droits de l’Homme du Mali, avant de souhaiter bonne chance à la mission de la CEDEAO.

La rédaction