00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

À la demande du partenaire DCAF, la CNDH a reçu une délégation composée de :

–  Monsieur Gabriel ;

– Monsieur Paolo ;

– Madame Flore, ce mardi 03 Novembre 2020 à 14 heures.

L’objet de cette visite était une évaluation des activités financées par le DCAF, et projeter un partenariat sur le moyen et long terme avec la CNDH.

Le Président a salué la qualité du partenariat fructueux avec la CNDH ayant permis la réalisation de plusieurs activités notamment dans le secteur de la RSS.

En plus du financement des activités de renforcement des capacités à l’intention des FDS, DCAF a financé des missions de monitoring des droits de l’homme en période de couvre-feu et de pandémie dans plusieurs régions du Mali. 

Les échanges ont permis d’identifier de nouvelles activités à affiner pouvant figurer dans le futur plan de partenariat entre les deux structures. 

Le Président a fait le point des défis majeurs se posant à la CNDH, en matière de droits humains, à savoir l’insuffisance de ressources financières et humaines, la lutte contre l’impunité, la récurrence des abus et violations des droits humains imputés aux FDS, le manque de cartographie des violations selon les régions, l’absence d’indicateurs pour le suivi des recommandations faites à la suite des enquêtes. 

DCAF s’est dit intéressé par ces différentes préoccupations et d’autres à examiner au plus tard le 17 novembre date de fin de cette mission. 

D’autres points ont été abordés :

– assurer un meilleur suivi des abus et violations imputés aux Forces de sécurité intérieure, Forces de défense et de sécurité ;

-instaurer une culture des droits de l’homme au sein des acteurs précités ;

– mettre fin aux violations gravissimes de droits de l’homme ;

– lutter contre l’impunité dans les rangs des FSI et FDS.

– créer un cadre de concertation dont le souci ultime serait de favoriser un climat de confiance entre FSI, FDS et Populations.

Des promesses telles que l’accompagnement de l’institution dans le domaine du renforcement de capacité en et outils ont été tenues par le partenaire. 

Les parties se sont réjouies de la qualité de cette rencontre, et ont promis de se retrouver pour d’autres échanges avec des supports au besoin. 

La Rédaction.