00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) suit avec gravité, et une grande attention la nouvelle évolution de la pandémie du COVID 19 au Mali caractérisée par de nombreux cas de contamination et de décès.

Sur le fondement de la Loi fondamentale et de la Charte du Mali, de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du Pacte international relatif aux Droits économiques, sociaux et culturels, la CNDH dénonce les violations récurrentes des droits et libertés fondamentaux, notamment les droits à la vie et à la santé.

. En conséquence, la CNDH :

  • Salue l’appel à la vigilance des autorités ;
  • invite le Gouvernement à redoubler d’efforts en mettant à la disposition des populations des centres d’accueil suffisants pour le traitement des patients, et à adopter les mesures appropriées d’accompagnement en faveur des secteurs directement impactés par la COVID 19 ;
  • appelle les populations à beaucoup plus de vigilance et à l’observance scrupuleuse des mesures barrières et autres consignes préconisées pour la circonstance.   

Pour la CNDH, la protection des droits de l’Homme est une responsabilité partagée.

                                                                              Bamako, le 09 décembre 2020

                     Le Président

                                                                                Monsieur Aguibou BOUARE

                                                                                                       Chevalier de l’Ordre National