00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) était à l’honneur au Forum National sur les réformes Constitutionnelles et électorales à travers son Président M. Aguibou BOUARE qui a eu le plaisir de modérer le panel sur la Présentation des Réformes Constitutionnelles et électorales des Instituts de Recherches et des Partenaires. Ce Panel qui a eu lieu, le mardi 23 Mars 2021 à l’Hôtel Radisson, était animé par des éminents experts de l’Alliance Malienne pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA-MALI),  de l’Institut Néerlandais pour la Démocratie Multipartite (NIMD) et du Centre d’Etudes et de Réflexion au Mali (CERM).

Ce Forum de deux jours a été organisé par l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD Mali) en partenariat avec Open Society Initiative West Africa (OSIWA), les 23 et 24 Mars 2021. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la synergie des organisations de la société civile pour les réformes profondes. Ces organisations sont composées d’AJCAD, d’Observatoire, de Doniblog, de Tuwindi et du Consortium ELE.

 Un véritable espace d’échange et de partage, ce forum national vise globalement à contribuer à la réussite de la transition à travers des réformes électorales et constitutionnelles appropriées pour plus de stabilité politique et développement durable. Il permettra d’identifier les acteurs ou actrices spécifiquement ceux ou celles de la société civile ayant de l’expérience dans le processus de réformes électorales et constitutionnelles; élaborer une cartographie des propositions de réformes faites par les différents acteurs ou actrices; élaborer un document national de positionnement et de plaidoyer de la société en matière de réformes sur la base des propositions; élaborer une stratégie de plaidoyer pour la prise en compte du document de plaidoyer par les autorités compétentes et enfin mettre en place un comité de suivi représentatif des parties prenantes pour la mise en œuvre de la stratégie de plaidoyer.

Ce forum a réuni durant deux jours des acteurs divers selon leurs expériences sur les thématiques, il s’agissait des organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de la gouvernance et des élections et celles d’inclusion ; ministères en charge de la décentralisation et celui en charge des réformes ; les organes de gestion des élections et autres services étatiques et décentralisés ; Organisations Non Gouvernementales nationales et internationales ; mouvements citoyens ; Centres ou instituts d’études et de recherche ; universitaires ; partenaires bilatéraux et organisations onusiennes ; des partis politiques, comités antérieurs de conduite des réformes constitutionnels et électorales, médias, légitimités traditionnelles et la diaspora malienne.

La rédaction