00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com
Le Président de la CNDH M. Aguibou BOUARE anime un panel lors de atelier sous-régional sur la justice internationale et droits de l’homme en Afrique de l’ouest tenu à Abidjan.

Sur invitation du Conseil National des des Droits Humains de la République de la Côte d’ivoire, le Président de la CNDH du Mali a participé du 17 au 18 Juin 2021 à un atelier sous-régional sur la justice internationale et droits de l’homme en Afrique de l’ouest.Ce forum a enregistré la participation des premiers responsables des INDH du Ghana, du Bénin, du Burkina fasso, de la Sierraleone, de la Guinée Konakry.
La Cérémonie était placée sous le parrainage du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux de la Côte d’Ivoire représentée par son Chef de Cabinet.Le Représentant Résident de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, partenaire financier du CNDH RCI était présent. L’atelier de haut niveau a vu les Experts, venus de divers horizons, débattre de thématiques variées, après la communication inaugurale sur « l’introduction à la justice internationale : cadre juridique et institutionnel » présentée par Me Brehima Sako du Bureau de la CPI Abidjan sous la modération du Président Bouaré de la CNDH Mali.Cinq autres communications ont suivi, notamment sur les Juridictions sous-régionales dans la protection des droits humains, la Cour de justice de la CEDEAO, la CADHP et organisations judiciaires nationales; la  Justice internationale: opportunité ou défis pour le respect des droits humains en Afrique de l’ouest.  

Cinq panels ont présenté des thèmes dont deux animés par le Président Aguibou BOUARE, notamment sur les thèmes  » quelles contributions des INDH pour une meilleure protection des droits humains par les juridictions sous-régionales ( CADHP et CJ CEDEAO) »;  » contributions et rôle des INDH dans l’administration de la justice internationale : cas de la CPI »;  « la prise en compte des droits des victimes dans les procédures judiciaires en Afrique de l’ouest « .Les communications ont été suivies de questions réponses et ont donné lieu à des échanges fructueux. Le forum a été sanctionné par des recommandations pertinentes, notamment le renforcement du partenariat entre les INDH et les mécanismes juridictionnels régionaux et internationaux, une meilleure diffusion dans les États parties des instruments juridiques créant ces mécanismes, le suivi de la mise en œuvre des décisions rendues par ces Juridictions, le renforcement des capacités des INDH sur les attributions de ces Juridictions; le renforcement de la lutte contre l’impunité. Il faut préciser que cette activité a bénéficié du soutien financier de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung. 

La rédaction