00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com
De gauche à droite: Vice-présidente Me Tembely Aissata, Ministre Mahamadou Kassogué, Président M. Aguibou BOUARE, Dr Djibril Coulibaly Rapporteur Général adjoint

La Commission Nationale des Droits de l’Homme était ce jeudi 12 Août 2021 devant la presse nationale et internationale pour présenter son rapport 2020 sur la situation des droits de l’Homme. Cette cérémonie qui était présidée par le Président de la CNDH M. Aguibou BOUARE s’est déroulée à l’Hôtel de l’Amitié en présence du Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme garde des sceaux, Mamadou Kassogué, des partenaires de la CNDH et des représentants des organisations de défense des droits de l’Homme.

La conférence de presse vise à Contribuer à l’information et à la sensibilisation de l’opinion publique nationale et internationale à travers la présentation du rapport annuel 2020 sur la situation des droits de l’Homme à la presse nationale et internationale.

Conformément à l’article 7 de sa loi de création, la Commission nationale des Droits de l’Homme produit un rapport annuel sur la situation des droits de l’homme au Mali. Ce rapport est transmis au Président de la République, au Premier ministre, au Président de l’Assemblée nationale et aux présidents des autres Institutions de la République.

Le rapport de la CNDH fait également l’objet de débat au cours d’une séance plénière de l’Assemblée nationale.». Pour cet exercice, le Président de la CNDH était devant les membres du CNT, Organe législatif de la Transition, le 1er Juillet 2021 pour leur présenter le rapport 2020.Le Ministre de la justice a salué la qualité du Rapport de la CNDH, et a félicité le Président de l’institution et l’ensemble des Commissaires pour le combat noble pour le respect et la protection des droits humains. Il a assuré l’assistance de son engagement personnel de tout temps pour la cause des droits fondamentaux de la personne humaine. Il a apporté des éléments de réponse sur certaines préoccupations soulevées par la presse. Le Président de la CNDH a félicité le Ministre de sa disponibilité et des efforts qu’il déploie pour régulariser les cas d’abus et de violations constatés.

Les journalistes ont vivement salué cette initiative de la CNDH et ont souhaité que cet exercice se répète chaque année.

La rédaction