00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a appris avec consternation et une profonde affliction l’attaque barbare perpétrée, le 28 septembre, contre un convoi d’une entreprise minière sécurisée par les Forces Armées Maliennes (FAMA) dans le Cercle de Kolokani. Cette agression s’est soldée par un bilan de 5 morts, 4 blessés et des dégâts matériels. La CNDH s’incline pieusement devant la mémoire des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés.  

Sur le fondement, entre autres, de la Constitution du Mali, du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, de la Charte africaine des droits de l’Homme et des Peuples, la CNDH :

  • condamne avec la dernière rigueur ces abus et violations perpétrés contre les FAMA dans le cadre de l’exercice de leur mission sacerdotale de protection des personnes et de leurs biens ;
  • appele le Gouvernement à s’acquitter de l’obligation d’assurer la sécurité des personnes et leurs biens sur le territoire national ;
  • réitère son soutien aux forces de défense et de sécurité du Mali dans leur noble combat contre les forces obscurantistes dans le strict respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire.

Pour la CNDH, la protection des droits de l’Homme est une responsabilité partagée.

Bamako, le 30 septembre 2021

Le Président

Monsieur Aguibou BOUARE

    Chevalier de l’Ordre National