00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

Une délégation de la CNDH a été reçue, à sa demande, en audience ce lundi 15 novembre courant par le Ministre de la justice et des droits de l’homme, Garde des sceaux.
La délégation était conduite par le Président de la CNDH Aguibou BOUARE accompagné de la Vice-présidente et du Président de la Sous-commission prévention de la torture.


Les entretiens ont porté sur l’actualité des droits de l’homme au Mali, notamment l’information relative à la candidature de la CNDH à l’accréditation au statut A, les violations et abus des droits fondamentaux y compris la torture dont certaines personnes privées de liberté ont été victimes, l’allégation d’enlèvement d’un leader politique…


La CNDH a salué les récentes mesures prises par le Ministre dans le sens d’un meilleur respect des droits humains, notamment une série de lettres circulaires pour la diligence des procédures judiciaires (procès dans un délai raisonnable), l’application de bonnes pratiques par les juridictions dans la conduite des procédures judiciaires, la répression ferme des pratiques esclavagistes constituant des infractions à la loi pénale, en attendant le vote d’une loi spécifique criminalisant l’esclavage.


Le Ministre a assuré la délégation de son accompagnement à l’Institution Nationale des droits de l’homme pour la noble cause du respect et de la protection des droits humains. Sur l’allégation relative à la tentative d’enlèvement, il s’est engagé à ne rien ménager pour vérifier cette « allégation » et instruire toute investigation utile pour la manifestation de la vérité dans cette affaire.
Les parties ont déploré le contexte de crise multidimensionnelle, terreau fertile à l’insécurité tant à Bamako que sur d’autres parties du territoire national.

La rédaction