00223 20 29 70 21 cdroitdelhomme@gmail.com

Dans le cadre des activités du mois des droits de l’Homme, La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), conformément à son mandat et soucieuse du respect des droits humains, a organisé le 13 Décembre 2021 à l’IPR/ISFRA de Katibougou une conférence débats sur  l’éducation environnementale en lien avec les droits de l’Homme. Cette conférence a été organisée avec l’appui financier du FAMOC. Elle a été organisée à l’intention des professeurs et étudiants de l’IPR/IFRA.

L’objectif principal est d’améliorer l’accès et la qualité de l’éducation et du système de communication et d’information des citoyens aux bonnes pratiques environnementales en lien avec les droits de l’homme

Spécifiquement, il s’agit de familiariser les professeurs et étudiants aux concepts relatifs à l’environnement sain, propre et améliorer chez les étudiants et élèves les savoirs nécessaires à l’adoption de règles de gestion d’un environnement sain, propre et dans un contexte de changement climatique.

Le Commissaire de la CNDH, Mamadou TIERO a souligné dans son intervention que la protection de l’environnement, la sauvegarde des biens environnementaux sont aussi des droits. Il a ajouter que, si disposer d’un environnement sain est un droit mais le protéger est aussi un devoir.

Le commissaire TIERO a attiré l’attention des participants sur le fait que c’est d’abord dans la tête que commence le comportement et qu’il est  important de sensibiliser les jeunes afin qu’ils prennent conscience de l’usure de la nature afin d’adopter des bons comportements pour la protéger.  

Selon le capitaine Kaba DIALLO, consultant spécialiste des questions environnementales, la pollution est une dégradation de l’écosystème, provoquée par la diffusion des substances chimiques, physiques ou biologiques toxiques dont l’homme en est souvent l’auteur, et qui a pour conséquence le dysfonctionnement des écosystèmes. Elle constitue aujourd’hui l’une des menaces principales pour la survie de la biodiversité.

Au cours de cette conférence, des thèmes tels que le Concept des droits humains et les catégories de générations de droits humains ; les conséquences de La pollution des eaux, de l’air, des sols sur la qualité de la santé et l’espérance de vie ; l’émergence des maladies zoonotiques à cause de la destruction des habitats sauvages et les problèmes de santé et de sécurité liés aux impacts des changements climatiques ont été développés. Les participants ont salué cette initiative de la CNDH et ont souhaité qu’elle se multiplie.

Il faut noter que l’éducation environnementale est le processus de reconnaissance des valeurs et de clarification de concepts qui développent les compétences et les attitudes nécessaires aux citoyens pour comprendre et apprécier les relations entre les personnes, leur culture et leurs contextes biologiques et physiques.

C’est ainsi que la Commission Nationale des Droits de l’Homme conformément à son mandat et soucieuse du respect des droits humains, organise avec l’appui financier de son partenaire stratégique le Fonds d’Appui aux Moteurs du Changement « FAMOC », une campagne de sensibilisation et d’information sur le thème « l’éducation environnementale chez les enfants et les jeunes dans les établissements scolaires et universitaires et cela en lien avec les droits de l’homme ».

La rédaction